DEFI CHAPEAU QUI PARLE

Et c’est parti pour les défis de février. Voici le premier :

« Créer un chapeau qui parle, que vos petits bouts décident de la phrase  : un chapeau de sorcière qui soit de couleurs vives, un chapeau qui parle oui qui parle. Demandez aux enfants ce qu’ils voudraient, que leur chapeau dit.

Les consignes : un chapeau en forme de sorcière, un chapeau qui s’ouvre pour faire découvrir une phrase. Le support  comme vous le désirez. »

Comme en ce moment je garde que des p’tits gars (19 mois, 18 mois et 3 mois et demi) je n’ai pas trop respecté les consignes de notre capitaine :

– 1°) j’ai choisi de faire des chapeaux de sorcier,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

MATERIEL UTILISE : une demi-bouteille en plastique, du carton de récupération, de la peinture acrylique blanche, deux yeux mobiles, un pompon, une bouche en papier, des gommettes, de la peinture, du ruban d’électricien, du ruban décoratif, pistolet à colle

REALISATION : La veille, après avoir préparé une forme d’anneau avec du carton de récupération pour obtenir le bord du chapeau, j’ai fixé celui-ci avec mon pistolet à colle sur le haut de la demi-bouteille. Puis j’ai passé de la peinture acrylique blanche sur ce qui va être le chapeau. Vous obtiendrez ceci

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain, Dean et Gabriel ont choisi une couleur pour le peindre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avec mon aide, et après séchage du support, ils ont collé les yeux mobiles et la bouche. Le grelot et le pompon ont été fixés avec la colle chaude. A la base du chapeau, j’ai mis du scotch d’électricien et du scotch décoratif.

Pour finir, ils ont placé un peu partout des gommettes sur le chapeau.

– 2°) comme ils ne parlent pas encore, j’ai voulu raconter une petite histoire :

Par un beau matin d’automne, Emma et Lucas décidèrent d’aller se promener en forêt.

En voulant ramasser de jolies fleurs pour sa maman, Emma aperçut quelque chose sur le sol.

– Bizarre, dit-elle, on dirait un chapeau !

– Oui tu as raison, répondit Lucas

Au moment où elle se baissait pour le ramasser, ils entendirent une voix murmurer :

– Qui êtes-vous ? »

Emma et Lucas regardèrent autour d’eux … personne !

Lucas essaya de le ramasser à son tour :

– Que me voulez-vous ? »

Et là, ils s’aperçurent que la voix venait du chapeau.

Emma fit alors une nouvelle tentative tout en essayant de rassurer la chose qui se trouvait sous le chapeau

– Soyez sans crainte, nous voulons seulement discuter avec vous ! »

Quelle ne fût pas la surprise d’Emma et Lucas en le ramassant ! Ils en restèrent d’ailleurs bouche-bée. En effet, ils remarquèrent très vite que ce chapeau avait des yeux, un nez et une bouche.

– Mais … qui êtes-vous ? Que faites-vous dans la forêt … seul ? demanda Lucas

– Je m’appelle Chapolon, c’est mon maître Pindépice … qui m’a abandonné car pour lui je suis plus qu’un bon à rien.

– Comment ça un bon à rien ? intervint Emma

– Et bien avant, dans la forêt j’étais capable de lui trouver en un rien de temps les plus beaux champignons pour préparer de la potion magique. Mais du jour au lendemain, plus de flair, plus rien, alors il m’a abandonné.

– C’est quand même étonnant que du jour au lendemain vous n’ayez plus de flair. Vous voulez bien que je regarde pour vérifier quelque chose ?

Sans être très rassuré, Chapolon accepta tout de même l’aide d’Emma. Celle-ci comprit rapidement la raison pour laquelle il n’avait plus de flair : son nez était envahi de mousse. Apparemment, à force de chercher des champignons, elle s’introduisait petit à petit et empêchait son flair de fonctionner correctement.

Avec délicatesse, Emma lui enleva tout ce qui se trouvait sous son nez.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

– Oh merci … merci beaucoup, grâce à vous j’ai retrouvé mon flair.

– Qu’allez-vous faire maintenant ? demanda tristement Emma

– Je ne sais pas, reprendre mon chemin et peut-être que j’aurais la chance de trouver un nouveau maître.

Emma  regarda Lucas avec un large sourire complice puis proposa :

– Si vous voulez, nous pouvons devenir vos nouveaux maîtres.

– C’est vrai ? s’exclama Chapolon, ça ne vous dérange pas d’avoir un chapeau qui parle ?

– Bien-sûr que non au contraire ! En revanche, lorsque nous nous baladerons en forêt, nous n’irons pas chercher des champignons, mais uniquement se balader.

– Ohhhhhh … non tout ça pour moi, c’est fini.

– Alors c’est d’accord.

C’est avec une immense joie qu’Emma, Lucas et … Chapolon rentrèrent à la maison, car la nuit allait bientôt tomber.

la-foret