NOUVEAUX PERSONNAGES EN FEUTRINE

Je suis tombée par hasard sur la page de « les bricoles d’une dingo ».

Corinne vous propose de très jolies réalisations en feutrine, comme par exemple des comptines : la souris verte, marionnettes de doigts pour la comptine 5 dans le nid, l’araignée Gypsie etc. qui j’en suis sûre satisferont les assistantes maternelles comme moi.

Je vous présente mes premiers achats et ce ne seront pas les derniers : les émotions, et le loup qui voulait changer de couleurs.

Les enfants a.dorent 😀N’hésitez pas à aller visiter sa page, vous ne serez pas déçues

.

UN CALENDRIER DE L’AVENT PÈRE-NOËL

ACTIVITÉ (moyennement facile) – réalisée sur plusieurs jours par Maëly (23 mois) et Sam (20 mois)

PREMIÈRE ÉTAPE : RÉALISATION DU CORPS DU PÈRE-NOËL

VOUS AUREZ BESOIN DE : 24 boîtes en carton (5 cm x 5 cm), de la colle blanche

VOICI COMMENT PROCÉDER : À l’aide de la colle blanche, J’ai fixé les boîtes comme sur la photo ci-dessous, pour reproduire le corps du Père-Noël.

DEUXIÈME ÉTAPE : LES CHAUSSURES

VOUS AUREZ BESOIN de deux couvercles de boîte à fromage ovale ou de deux fonds (petit modèle), de la pâte à modeler (pour donner du poids afin d’éviter que le Père-Noël ne tombe), une demi-boule de polystyrène et des petits morceaux de polystyrène plat (1 cm environ), un demi rond en carton, du scotch d’électricien, P.A.C., de la feutrine noire, de la colle blanche, une paire de ciseaux.

VOICI COMMENT PROCÉDER : Dans le fond de la boîte, j’ai collé avec le P.A.C. des petits morceaux de polystyrène plat fixés, pour donner de la hauteur à la chaussure, ainsi que la demi-boule de polystyrène, puis la pâte à modeler. J’ai mis du scotch d’électricien au milieu pour la resserrer un peu en essayant de lui donner la forme d’une chaussure et utilisé à nouveau le pistolet à colle pour fixer à l’arrière, le demi rond en carton.

À l’aide de la colle blanche, j’ai mis de la feutrine noire sur tout le pourtour de la chaussure pour obtenir à peu près ceci :

Sam et Maëly ont ensuite peint tout le corps du Père-Noël en rouge (une seule face et les côtés)

Après que les enfants aient bien travaillé, sur la 3ème boîte, en bas de chaque jambe, j’ai mis également de la feutrine noire afin d’obtenir de jolies chaussures montantes.

Attention de bien la poser, de façon à pouvoir ouvrir les boîtes, pour cela, vous aurez besoin d’un cutter et d’une paire de ciseaux.

Pour terminer, j’ai déposé de la colle chaude dans le fond de la chaussure pour y insérer les jambes dans chacune d’elles en les maintenant bien pendant une minute pour obtenir ceci

DEUXIÈME ÉTAPE : LES MOUFLES DU PÈRE-NOËL

VOUS AUREZ BESOIN D’une feuille blanche, feutrine blanche, colle blanche, coton hydrophile, une paire de ciseaux, pinces à linge (facultatif)

VOICI COMMENT PROCÉDER : J’ai dessiné une moufle, dont vous trouverez le modèle ci-dessous.

J’ai découpé les contours avec la paire de ciseaux,

que j’ai reproduit sur un morceau de feutrine blanche deux fois plus large que le gabarit, de façon à pouvoir le plier en deux par la suite. J’ai déposé dessus du coton hydrophile et appliqué délicatement de la colle blanche tout autour de la moufle pour ensuite la replier de façon à ce que le dessous de la moufle soit bien recouvert de feutrine. Bien appuyer tout autour. Pour être sûre que le tout soit bien assemblé, j’ai mis des pinces à linge, et j’ai ensuite découpé le morceau du dessus en forme de moufle.

Il faudra donc le faire en deux exemplaires pour obtenir ceci

Avec le pistolet à colle, j’ai fixé une moufle à l’extrémité de chaque bras du Père-Noël, et j’y ai ajouté du coton hydrophile tout autour avec la colle blanche, ainsi qu’autour de chaque chaussure.

TROISIÈME ÉTAPE : LA TÊTE DU PÈRE-NOËL

VOUS AUREZ BESOIN d’un visage de Père-Noël, peinture blanche et rose, feutrine rouge, coton hydrophile, colle blanche, petite assiette en carton, pompon blanc

VOICI COMMENT PROCÉDER : J’ai,où du moins mon mari, (car moi je ne suis pas une experte en dessin), a reproduit d’après un modèle que j’ai trouvé sur internet, la tête d’un Père-Noël que je trouvais sympa. (Je n’arrive pas à remettre la main sur le lien, mais dès que je le retrouverai, je ne manquerai pas de l’ajouter sur mon blog).

Après avoir préparée de la peinture rose, Sam et Maëly ont peint le visage. Avec le feutre noir, j’ai repassé les contours des yeux, des sourcils, du nez et de la paire de lunettes,et fixé de la feutrine rouge pour représenter le haut du bonnet.

Ensuite avec mon aide, ils ont collé du coton hydrophile autour du visage, au niveau des sourcils, de la moustache, et de la barbe.

Avec la petite assiette en carton, j’ai reproduit du mieux que je pouvais, les contours de la tête que j’ai découpés au cutter, pour ensuite le fixer au pistolet à colle à l’arrière de la tête.

J’ai recouvert de colle blanche toute la surface pour y déposer de la feutrine rouge pour réaliser un joli petit bonnet. Dans la pointe de celui-ci, j’ai ajouté du coton hydrophile et mis un gros pompon blanc fixé avec la colle chaude. Voilà le Père-Noël est maintenant presque terminé, il ne me reste plus qu’à lui ajouter une ceinture réalisée avec de la feutrine noire et jaune.

Pour finir, j’ai ajouté au dos du Père-Noël, du papier cartonné rouge, et sur le devant j’ai complété avec des petits chiffres en bois numérotés de 1 à 24 posés sur chaque boîte en carton.

Pour finir le Père-Noël, j’ai fabriqué une ceinture avec de la feutrine noire et jaune, et ajouté

DEFI ETENDOIR A LINGE

Je vous présente ci-dessous un des deux défis de juillet-août proposé par notre Capitaine (Bricole-et-Parlotte)

L’ETENDOIR A LINGE

réalisé sur 2 jours

WP_20150709_014.1

« Le deuxième est un défi amusant, je vous propose de faire la lessive avec vos petits ! alors un dessin à base de collage, une photo, pourquoi pas !

Les petits peuvent laver ce qu’ils désirent, pas obligatoirement des vêtements, cela peut vraiment être n’importe quoi ! La consigne ! Oui la consigne ! Que sur votre dessin où photo, il y a un fil à linge et les piquets ! »

MATERIEL UTILISE : du carton de récupération : fin pour les chapeaux, épais pour le support, colle liquide transparente, papier crépon vert, petites fleurs papier, un rouleau de papier aluminium (pour les deux personnages), de la laine, 4 yeux mobiles, 5 pinces à linge en bois avec coccinelle, cure pipe, des demi-perles dorées et argentées, 2 gobelets en carton, 2 perles feutres noir et rouge, petit noeud en tissu, un bouton, des plumes, gros bouchons de lait, 5 pinces à linge, feutrine rouge, feutrine verte, fil métallique violet, 2 boules de polystyrène, pâte durcissante à l’air.

A l’aide de la colle liquide transparente, j’ai fixé le papier crépon sur un morceau de carton de récupération assez épais (dimensions 58 X18). 

 réalisation des personnages : j’ai coupé en deux un rouleau de papier aluminium pour réaliser les corps des personnages que Dean a peint, pendant que moi (oui, je l’avoue je l’ai aidé car il aurait eu beaucoup de travail, Gabriel étant absent pour le moment) je préparais les visages : peinture sur les boules en polystyrène, collage des yeux mobiles avec mon pistolet à colle, puis dessin du nez et de la bouche. Toujours avec mon pistolet à colle, j’ai fixé de la laine pour les cheveux.

Après séchage des corps, j’ai fait un trou de chaque côté pour pouvoir passer un cure pipe pour les bras et à chaque extrémité, j’ai collé des petites mains que Dean avait peint avant de commencer les corps, ainsi qu’un autre trou juste en dessous de la tête, mais toujours sur le corps, afin de pouvoir faire passer le fil métallique et une perle pour bien distinguer le fil d’étendage.

Pour les pieds, j’ai coupé un gobelet en carton en deux

WP_20150708_013

et j’ai gardé le fond que Dean a peint l’un en marron, et l’autre en rose. Au milieu, j’ai évidé la forme d’un rond

WP_20150708_015

pour pouvoir y passer le rouleau de papier alu. En-dessous, j’ai ajouté de la pâte durcissante à l’air pour permettre un meilleur maintien du corps.

Pour finir ces personnages, j’ai ajouté des demi-perles dorées et des demi-perles argentées sur les corps en guise de boutons, ainsi qu’un petit noeud en tissu pour le monsieur.

WP_20150709_017 WP_20150709_016 

 réalisation des chapeaux : 

Pour chaque chapeau,  j’ai pris un bouchon de lait que j’ai collé à l’aide de mon pistolet à colle sur un rond en carton de récupération assez fin

WP_20150709_003

et l’ai retourné pour couper avec mon cutter des petites parts comme si je coupais un gâteau 🙂

WP_20150709_005

Ces petites parts, je les ai poussées vers le fond du chapeau pour les fixer également avec la colle chaude.

WP_20150709_006

Dernière chose à faire avant de réaliser les jolis chapeaux : j’ai passé une couche de peinture blanche acrylique pour pouvoir obtenir une couleur uniforme et de meilleurs résultats pour les décorer : peinture, feutrine …

WP_20150709_012 WP_20150709_013

Une fois tout notre travail terminé, nous avons pu enfin étendre tous nos petits chapeaux avec des petites pinces à linge-coccinelle sauf 2 que j’ai fixé sur chacune des têtes des personnages.

WP_20150709_014.1.2chapeau_049chapeau_046