UN CALENDRIER DE L’AVENT PÈRE-NOËL

ACTIVITÉ (moyennement facile) – réalisée sur plusieurs jours par Maëly (23 mois) et Sam (20 mois)

PREMIÈRE ÉTAPE : RÉALISATION DU CORPS DU PÈRE-NOËL

VOUS AUREZ BESOIN DE : 24 boîtes en carton (5 cm x 5 cm), de la colle blanche

VOICI COMMENT PROCÉDER : À l’aide de la colle blanche, J’ai fixé les boîtes comme sur la photo ci-dessous, pour reproduire le corps du Père-Noël.

DEUXIÈME ÉTAPE : LES CHAUSSURES

VOUS AUREZ BESOIN de deux couvercles de boîte à fromage ovale ou de deux fonds (petit modèle), de la pâte à modeler (pour donner du poids afin d’éviter que le Père-Noël ne tombe), une demi-boule de polystyrène et des petits morceaux de polystyrène plat (1 cm environ), un demi rond en carton, du scotch d’électricien, P.A.C., de la feutrine noire, de la colle blanche, une paire de ciseaux.

VOICI COMMENT PROCÉDER : Dans le fond de la boîte, j’ai collé avec le P.A.C. des petits morceaux de polystyrène plat fixés, pour donner de la hauteur à la chaussure, ainsi que la demi-boule de polystyrène, puis la pâte à modeler. J’ai mis du scotch d’électricien au milieu pour la resserrer un peu en essayant de lui donner la forme d’une chaussure et utilisé à nouveau le pistolet à colle pour fixer à l’arrière, le demi rond en carton.

À l’aide de la colle blanche, j’ai mis de la feutrine noire sur tout le pourtour de la chaussure pour obtenir à peu près ceci :

Sam et Maëly ont ensuite peint tout le corps du Père-Noël en rouge (une seule face et les côtés)

Après que les enfants aient bien travaillé, sur la 3ème boîte, en bas de chaque jambe, j’ai mis également de la feutrine noire afin d’obtenir de jolies chaussures montantes.

Attention de bien la poser, de façon à pouvoir ouvrir les boîtes, pour cela, vous aurez besoin d’un cutter et d’une paire de ciseaux.

Pour terminer, j’ai déposé de la colle chaude dans le fond de la chaussure pour y insérer les jambes dans chacune d’elles en les maintenant bien pendant une minute pour obtenir ceci

DEUXIÈME ÉTAPE : LES MOUFLES DU PÈRE-NOËL

VOUS AUREZ BESOIN D’une feuille blanche, feutrine blanche, colle blanche, coton hydrophile, une paire de ciseaux, pinces à linge (facultatif)

VOICI COMMENT PROCÉDER : J’ai dessiné une moufle, dont vous trouverez le modèle ci-dessous.

J’ai découpé les contours avec la paire de ciseaux,

que j’ai reproduit sur un morceau de feutrine blanche deux fois plus large que le gabarit, de façon à pouvoir le plier en deux par la suite. J’ai déposé dessus du coton hydrophile et appliqué délicatement de la colle blanche tout autour de la moufle pour ensuite la replier de façon à ce que le dessous de la moufle soit bien recouvert de feutrine. Bien appuyer tout autour. Pour être sûre que le tout soit bien assemblé, j’ai mis des pinces à linge, et j’ai ensuite découpé le morceau du dessus en forme de moufle.

Il faudra donc le faire en deux exemplaires pour obtenir ceci

Avec le pistolet à colle, j’ai fixé une moufle à l’extrémité de chaque bras du Père-Noël, et j’y ai ajouté du coton hydrophile tout autour avec la colle blanche, ainsi qu’autour de chaque chaussure.

TROISIÈME ÉTAPE : LA TÊTE DU PÈRE-NOËL

VOUS AUREZ BESOIN d’un visage de Père-Noël, peinture blanche et rose, feutrine rouge, coton hydrophile, colle blanche, petite assiette en carton, pompon blanc

VOICI COMMENT PROCÉDER : J’ai,où du moins mon mari, (car moi je ne suis pas une experte en dessin), a reproduit d’après un modèle que j’ai trouvé sur internet, la tête d’un Père-Noël que je trouvais sympa. (Je n’arrive pas à remettre la main sur le lien, mais dès que je le retrouverai, je ne manquerai pas de l’ajouter sur mon blog).

Après avoir préparée de la peinture rose, Sam et Maëly ont peint le visage. Avec le feutre noir, j’ai repassé les contours des yeux, des sourcils, du nez et de la paire de lunettes,et fixé de la feutrine rouge pour représenter le haut du bonnet.

Ensuite avec mon aide, ils ont collé du coton hydrophile autour du visage, au niveau des sourcils, de la moustache, et de la barbe.

Avec la petite assiette en carton, j’ai reproduit du mieux que je pouvais, les contours de la tête que j’ai découpés au cutter, pour ensuite le fixer au pistolet à colle à l’arrière de la tête.

J’ai recouvert de colle blanche toute la surface pour y déposer de la feutrine rouge pour réaliser un joli petit bonnet. Dans la pointe de celui-ci, j’ai ajouté du coton hydrophile et mis un gros pompon blanc fixé avec la colle chaude. Voilà le Père-Noël est maintenant presque terminé, il ne me reste plus qu’à lui ajouter une ceinture réalisée avec de la feutrine noire et jaune.

Pour finir, j’ai ajouté au dos du Père-Noël, du papier cartonné rouge, et sur le devant j’ai complété avec des petits chiffres en bois numérotés de 1 à 24 posés sur chaque boîte en carton.

Pour finir le Père-Noël, j’ai fabriqué une ceinture avec de la feutrine noire et jaune, et ajouté