LA BOTTE DU PÈRE-NOËL (2)

ACTIVITÉ ASSEZ FACILE – réalisée par Sam (2 ans et demi)

POUR RÉALISER LA BOTTE DU PÈRE-NOËL, VOUS AUREZ BESOIN des gabarits de la botte que vous trouverez ICI , peinture rouge, gommettes d’étoiles dorées et de Noël, du coton hydrophile, un gobelet cartonné, du papier de soie et/ou papier journal, papier bulle, pistolet à colle, colle blanche.

VOICI COMMENT NOUS AVONS PROCÉDÉ : Comme la botte est grande, et que ça représente pas mal de travail, Sam a peint toutes les formes sur 3 jours.

Avant de procéder à l’assemblage, pour plus de solidité, à l’intérieur du gabarit de la semelle, j’ai collé un morceau de carton de récupération.

Ensuite, j’ai pu construire la botte.

Sam a mis des gommettes d’étoiles dorées et de Noël, un peu partout sur les parties de la botte, puis a posé du coton hydrophile sur le haut.

Dans le fond et sur la semelle, j’ai mis du papier satin ainsi que du papier bulle pour arriver à une certaine hauteur et y déposer un gobelet en carton.

Puis j’ai ajouté du coton hydrophile pour bien cacher le haut de la botte

Vous pouvez utiliser cette botte comme support pour y poser, par exemple, une bougie led ou un sujet de décoration pas trop lourd 🙂

VIVE LE CAMPING

Un petit bricolage très facile à réaliser, et dont j’en ai trouvé l’idée ICI

MATERIEL UTILISE : papier cartonné gris, coloriage d’un feu de bois, gommettes étoiles dorées, gommettes alphabet, tissu vichy vert et blanc, colle blanche, photo de l’enfant, un petit ballon décoratif en céramique, peinture bleue, pistolet à colle

REALISATION : Avec la peinture bleue, Corentin a peint la tentependant que sur le papier cartonné gris je collais le tissu vichy en forme de triangle pour représenter l’intérieur, et ensuite avec mon aide il a mis des gommettes en mousse « VIVE LE CAMPING »

Dessus j’ai mis une petite photo de Corentin et fixé au pistolet à colle le petit ballon.

Il a ensuite colorié avec des feutres le feu et la lune

qu’il collera sur le papier cartonné, et déposé quelques gommettes d’étoiles dorée dans le ciel.

Pour finir j’ai collé la tente sur le tissu vichy et voilà Corentin est prêt à passer une nuit à la belle étoile 🙂