IL JOUAIT DU PIANO DEBOUT …

ACTIVITÉ FACILE – réalisée par Maëly (18 mois) et Sam (15 mois)

(Je me suis inspirée d’une idée trouvée sur Facebook)

POUR RÉALISER CE CLAVIER, VOUS AUREZ BESOIN DE : carton de récupération, papier cartonné noir, papier blanc (160 gr), coloriage de touches d’un piano et d’une gamme de musique, colle blanche, feutre blanc, peinture

PRÉPARATION : Collez sur le haut du carton de récupération le papier noir et en dessous, le papier blanc.

Au milieu de cette réalisation, collez les touches du piano.

VOICI COMMENT PROCÉDER : Maëly et Sam ont collé la gamme de musique sur la partie noire du clavier.

J’ai mis de la peinture sur une des mains de l’enfant que j’ai placé sur le clavier. J’ai fait la même chose avec l’autre main.

Certes les enfants n’ont pas fait grand chose, mais c’est une activité facile à faire et rapide comme le précédent pour la fête de la musique.

LA POMME À TROUS

(D’après une idée trouvée sur Facebook)

POUR RÉALISER CETTE POMME À TROUS, VOUS AUREZ BESOIN DE : coloriage d’une pomme, carton de récupération, colle blanche, cutter, peinture rouge, feutres marron et vert, marqueur noir, vernis brillant à l’eau, et l’indispensable : une main 🙂

VOICI COMMENT PROCÉDER : Imprimez une pomme, la peindre aux couleurs de votre choix, (moi j’ai utilisé de la peinture rouge et des feutres marron et vert). Vous pouvez également la faire peindre par les enfants pourquoi pas? Je l’ai ensuite collé sur un morceau de carton de récupération pour une meilleure tenue dans les mains, surtout dans celle des enfants.

Comme il faudra faire 5 trous ou plus, dans la pomme avec votre cutter, faites bien attention que le diamètre des trous soient assez gros pour que vos doigts puissent entrer, surtout votre pouce 😉

J’ai terminé cette préparation en repassant au feutre noir, tous les contours de la pomme.

Et voilà il n’y a plus qu’à faire travailler votre imagination avec cette activité 🙂 De mon côté, je leur raconte des petites histoires d’une pomme et d’un ver, je leur dessine un petit ver sur leur doigt et les laisse jouer seuls avec la pomme pour voir ce qu’ils vont faire avec etc.

LE BRIN DE MUGUET DE LENA

ACTIVITE FACILE – réalisée par Lena 3 ans 1/2

POUR RÉALISER CE BRIN DE MUGUET, VOUS AUREZ BESOIN DE : papier cartonné noir, feuille blanche, coloriage tige et feuilles de muguet, vernis brillant à l’eau, peinture verte, pastilles adhésives double face, pompons (4 moyens et 4 petits) gommettes papillon 3D et coccinelle, feutre blanc, colle blanche, raphia.

PRÉPARATION : Appliquer 2 couches de vernis brillant sur le papier cartonné noir et laisser sécher

VOICI COMMENT PROCÉDER : Lena a peint la tige et les feuilles que j’avais découpées dans une feuille blanche et qu’elle a ensuite collées, après séchage, sur le papier cartonné noir.

Puis j’ai déposé des pastilles adhésives double face autour de la tige pour que Lena puisse coller les pompons et a terminé en y mettant les gommettes de papillon et coccinelle.

LES BRINS DE MUGUET

POUR RÉALISER CES BRINS DE MUGUET, VOUS AUREZ BESOIN DE : 4 bâtonnets en bois multicolores, papier mousse vert, papier cartonné rouge et bleu, fil de scoubidou vert, feutre vert, peinture blanche, papier blanc, colle forte, colle blanche, ciseau cranté, carton de récupération, petite coccinelle en résine, attache tableau

PRÉPARATION : avec la colle forte, fixer un carré de papier cartonné de couleur de 13 cm sur du carton de récupération.

Toujours avec la colle forte, former un carré avec les bâtonnets en bois, en laissant dépasser les bords

VOICI COMMENT PROCÉDER : Sur l’assemblage papier cartonné – carton de récupération, j’ai reproduit avec l’index de chaque petit (Maëly 16 mois et Sam 13 mois), les clochettes du brin de muguet. Avec le feutre vert, j’ai dessiné les pédoncules, pour représenter la tige, j’ai utilisé du fil de scoubidou.

J’ai ensuite pris le cadre préparé avec les bâtonnets sur lequel j’ai mis de la colle forte que j’ai posé autour du brin de muguet de façon à ce que celui-ci soit bien centré.

Dans le papier mousse vert, j’ai découpé la forme de deux feuilles que j’ai fixées de chaque côté de la tige avec la colle blanche, puis de nouveau avec la colle forte, posé une petite coccinelle en résine pour la déco sur une des feuilles.

FACULTATIF : j’ai imprimé sur une feuille blanche les mots « PORTE BONHEUR DU 1er MAI » et ai collé des gommettes de papillons. Libre à vous pour la décoration 🙂

JOYEUX NOËL

NOEL NOSTALGIE

Slået op af CARTES VIRTUELLES i Torsdag den 13. december 2018

J’AI 2 ANS

Joli texte trouvé sur Facebook

« Aujourd’hui, je me suis réveillé et je voulais m’habiller seul, mais on m’a dit: «Non, on n’a pas le temps, laisse-moi faire! »
Cela m’a rendu triste.

Je voulais manger tout seul pour le petit déjeuner mais on m’a dit: «Non, tu mets trop de désordre, laisse-moi faire! »
Cela m’a frustré.

Je voulais marcher jusqu’à la voiture et monter seul mais on m’a dit: «Non, on doit y aller là, viens dans mes bras.»
Cela m’a fait pleurer.

Plus tard, j’ai voulu jouer avec des blocs mais on m’a dit « Non, pas comme ça! Comme ça … » J’ai décidé que je ne voulais plus jouer avec des blocs. Je voulais jouer avec une poupée que quelqu’un d’autre avait, alors je l’ai prise, on m’a dit « Non, ne fais pas ça, tu dois partager ».

Je ne suis pas sûr de ce que j’ai fait, mais ça m’a rendu triste. Alors j’ai pleuré. Je voulais un câlin mais on m’a dit « Arrête de pleurer, ça va aller, c’est rien, va jouer ».

On me dit qu’il est temps de ranger, je le sais parce que quelqu’un ne cesse de dire: «Range les jouets!»
Je ne sais pas trop comment faire, j’attends que quelqu’un me montre … «Qu’est-ce que tu fais? Pourquoi tu restes planté là? Ramasse tes jouets!… »

Je n’avais pas le droit de m’habiller ou de me déplacer seul pour aller là où je devais aller, mais maintenant on me demande de ramasser et ranger des choses…

Je ne suis pas sûr de ce qu’il faut faire. Est-ce que quelqu’un est censé me montrer comment faire ça? Par quoi commencer? Où ranger ces choses? J’entends beaucoup de mots mais je ne comprends pas ce qu’on me demande. J’ai peur et ne bouge pas.
Je m’allonge par terre et je pleure.

Au moment du repas, je voulais prendre le temps d’utiliser mes couverts, mon verre, ma serviette mais on m’a essuyé la bouche, « Tiens bois ça! »…
« Laisse-moi le faire tu es trop petit tu vas en mettre partout! »
Cela m’a fait me sentir petit.

J’ai essayé de manger la nourriture devant moi mais je n’ai pas fait comme il faut. « Allez dépêche-toi de finir »
Cela m’a donné envie de jeter des choses et de pleurer.

Je ne peux pas descendre de la table parce que personne ne me laisse … parce que je suis trop petit et je n’y arrive pas .
J’ai faim et je suis frustré et triste.
Je suis fatigué et j’ai besoin de quelqu’un pour me réconforter.
Je ne me sens pas en sécurité ou en contrôle.
Cela me fait peur. Je pleure encore plus.

Personne ne prend en compte ce que je ressens. On me parle de caprices mais moi je ressens les choses tout au fond de moi c’est plus fort que moi!

Cependant, je suis censé savoir comment partager, « écouter » ou « attendre une minute »?
Je suis censé savoir quoi dire et comment agir ou gérer mes émotions. On s’attend à ce que je sois assis tranquillement ou sache que si je lance quelque chose, il va se casser… Mais, je ne connais PAS ces choses.

Je ne suis pas autorisé à exercer mes compétences de marcher, pousser, tirer, zipper, boutonner, verser, servir, grimper, courir, lancer ou faire des choses que je pourrais faire, que mon corps a envie d’essayer.

Les choses qui m’intéressent et me rendent curieux, ce sont les choses que je ne suis pas autorisé à faire!

Je ne suis pas si terrible …
Je suis frustré. Je suis nerveux, stressé, débordé et confus. J’ai souvent besoin d’un câlin.

J’ai 2 ans, 2 ans et demi, 3 ans…
Ecoute-moi et apprends – moi à grandir. »