LES PANIERS DE PAQUES

Dernière petite création de Dean et Gabriel pour Pâques réalisées sur 2 jours :

UN PANIER DE PAQUES

WP_20150402_007.1 WP_20150402_013.1

MATERIEL UTILISE  : Pour un panier → 2 assiettes en carton, des gommettes de Pâques, paille décorative verte, peintures violette pour Dean – orange pour Gabriel, ruban adhésif décoratif, une boule à paillettes de Pâques, un petit poussin et un petit lapin de décoration, des petits sujets en résine, pistolet à colle et le plus important … des chocolats de Pâques 🙂

REALISATIONAprès avoir reproduit un panier avec deux assiettes, Dean et Gabriel les ont peintes. Ont ensuite collé des gommettes de Pâques et leur prénom.

A l’aide de mon pistolet à colle, j’ai fixé les deux parties du panier l’une sur l’autre ainsi que les petits sujets en résine, le poussin et le lapin.

Avant de remplir le petit panier de chocolats, Dean et Gabriel ont mis un peu de paille décorative verte dans le fond

bloggif_551eb9a2e3147

Après le remplissage du panier ils ont bien-sûr eu le droit à une petite récompense :

un petit oeuf en chocolat fetes404  😉

LA POULE ET SES POUSSINS DANS LE POULAILLER

A l’approche de Pâques, voici notre premier bricolage : UNE POULE ET SES POUSSINS DANS LE POULAILLER

WP_20150325_005.1

MATERIEL UTILISE : Coloriage d’une poule (trouvé ICI), 12 pompons (6 gros et 6 petits), papier cartonné orange, un chapeau, 6 yeux mobiles, papier ondulé marron, raphia, colle forte, pistolet à colle, un oeuf vidé, un feutre noir

PREPARATION DE LA VEILLE

– Découper une boîte à chaussures de façon à représenter au mieux et au plus simple UN POULAILLER,

– Coller tout autour avec de la colle forte, du carton ondulé marron (pas de photos 🙁 )

– Vider un oeuf

Fixer avec le pistolet à colle :

–  2 par 2 les plus gros pompons pour former les corps et têtes de 3 petits poussins,

– de chaque côté des corps, les plus petits pompons pour les ailes,

– sur un des poussins, un chapeau, les yeux mobiles car pas autocollants, les petits becs préparés avec du papier cartonné orange,

– le fil de chenille jaune de chaque côté du poulailler,

– une petite pointe de chaque côté de l’oeuf pour boucher les petits trous

REALISATION : J’ai posé devant Dean 3 pinceaux avec 3 couleurs différentes : marron, jaune et rouge pour peindre la poule . Cela représente déjà pas mal de travail pour lui, donc il continuera demain.

Le lendemain, il a refait une petite séance peinture pour faire l’intérieur du poulailler en jaune.

Puis avec mon pistolet à colle j’ai procédé à :

– la fixation de la poule dans le poulailler,

– du raphia qui représente la paille,

– l’emplacement des petits poussins.

Pour finir, sur l’oeuf j’ai écrit « JOYEUSES PAQUES »  au feutre noir avant de le coller sur le raphia (la paille)

poulepoules-15poules-15poules-15

LE COQUETIER ET L’OEUF-BOUGIE

Pour réaliser ces coquetiers avec un œuf-bougie, voici le matériel que j’ai utilisé :

–     Le coquetier : un coquetier en porcelaine, peinturegouache, vernis à gouache, gommettes de Pâques

     L’œuf : un œuf sur lequel vous aurez enlevé juste le dessus (comme si vous mangiez un œuf à la coque), de la cire de bougie, une mèche, peinture gouache, paillettes, colle

REALISATION DU COQUETIER : 

Nicolas et Anthéa ont tout simplement peint leur coquetier avec leurs couleurs préférés. J’ai fait une tentative avec de la peinture gouache (je n’étais pas sûre que ça tiendrait) et au final … IMPECCABLE !

Puis j’ai passé une couche de vernis colle et pour finir avec le coquetier Nicolas et Anthéa ont collé des petites gommettes de Pâques.

REALISATION DE L’ŒUF :

Préparation la veillePour un œuf j’ai liquéfié la cire de 2 lampions et demi en les chauffant dans un support conçu uniquement pour les bougies, de ce fait il n’y a aucun risque de brûlures, certes c’est plus long mais au moins sans danger.

Surtout avant de transvider le premier lampion fondu, ne pas oublier de déposer la mèche au centre de l’œuf.

Le lendemain donc, Nicolas et Anthéa ont peint l’œuf d’une seule couleur. Une fois sec j’ai déposé de la colle sur l’œuf et ils ont fixé des paillettes.

Y a plus qu’à déposer l’œuf dans le coquetier et l’offrir à papa et maman quand ils viendront.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA coquetier

LES PANIERS DE PÂQUES

MATERIEL : Gabarit du panier + 2 anses de la longueur que vous souhaitez, 4 attaches parisiennes, stickers de Pâques, peinture (2 couleurs), oeufs de Pâques décorés, paille décorative de couleur, vernis à gouache, feuille assez épaisse

REALISATION : Gabriel (9 mois) et Anthéa (2 ans et demi) ont peint le gabarit et les deux anses de leur petit panier. J’ai collé sur l’autre face une feuille assez épaisse de la couleur qui se rapproche le plus de celles choisies pour faire le panier.

 – pour celui de Gabriel j’ai fait le reste

– Anthéa elle, a ensuite collé des stickers de Pâques sur les 4 côtés du panier, puis j’y ai passé une couche de vernis à gouache.

Puis avec de la colle, j’ai fixé de chaque côté du panier les 3 morceaux en ayant pris soin de réaliser une petite pointe en haut

J’ai continué en faisant des trous à chaque bout des anses et 2 de chaque côté du panier pour y passer les attaches parisiennes.

Anthéa a posé l’intérieur de la paille décorative verte et les oeufs. Voilà ils sont prêts pour dimanche pour aller ramasser les oeufs dans leur jardin!

2542 2541

paques-panier-00006

LE POUSSIN CACHE DANS SA COQUILLE

Romane et Valentine ont fait un petit poussin qui peut se cacher derrière sa coquille grâce au système d’une bande cartonnée glissée dans les fentes de l’oeuf de façon à pouvoir l’articuler facilement.

001_8

003_5

Comme cela, le petit poussin peut soit se cacher derrière sa coquille ou s’il est curieux, regarder par la petite « fenêtre ».

005_4

462038