L’EPOUVANTAIL

 

MATERIEL UTILISE :

– pour le chapeau : de la toile de jute, une fleur en papier, une demi-perle nacrée, ruban à carreaux marron et blanc

– pour le visage : une demi-boule de polystyrène (11,5 Ø) deux gommettes yeux noirs, feutres noir et rouge, de la paille, sprayza + feutre rose

– pour le corps : 2 boutons rouges, 2 gobelets en carton coupés en deux (un pour les bras, un pour les pieds), papier blanc rigide 160 gr X 2, papier crépon (bleu clair et foncé) tissu auto-adhésif vichy de couleur fushia, deux petits carrés de feutrine, un feutre noir, deux petits boutons rouges,

colle blanche, pistolet à colle, raphia, de la paille

REALISATION : Le chapeau a été réalisé avec de la toile de jute sur laquelle j’ai collé un ruban à petits carreaux marron et blanc, et une fleur en papier avec une demi perle nacrée. Sur les côtés et au dessus de la bouche, j’ai collé de la paille pour représenter les cheveux.

Pour le visage, j’ai utilisé une demi-boule de polystyrène que j’ai peinte en jaune clair et coloré les joues avec mon sprayza. J’ai fixé les yeux autocollants et dessiné aux feutres le nez et la bouche.

Pour le corps, après avoir dessiné sur deux feuilles blanches différentes les gabarits de la salopette 

et le haut du corps, j’ai collé sur celui-ci le tissu couleur vichy pour représenter la chemise et sur la salopette le papier crépon bleu foncé. Avec le papier crépon bleu clair j’ai imaginé 3 petites poches sur lesquelles j’ai dessiné des pointillés noirs façon couture. J’ai posé ensuite deux petits boutons sur les bretelles ainsi que deux petits carrés de feutrine sur la salopette. Sur deux moitiés de gobelet, j’ai également mis du tissu de couleur vichy (les bras) et sur les deux autres du papier crépon bleu foncé (les pieds). A l’intérieur de ceux-ci j’ai fixé de la paille en n’en laissant dépasser un peu à chaque extrémité.

Avec mon pistolet à colle, j’ai posé la tête sur le haut du corps.

Crôa … crôa … crôa …

Vu le temps que nous avons en ce moment, Matty a réalisé une jolie grenouille 🙂

MATERIEL UTILISE : coloriage d’une grenouille, carton de récupération, papier crépon de couleur vert clair et bleu, 6 gommettes rondes noires, photo d’une fleur de nénuphar, colle blanche, cutter, une photo de l’enfant, feutres noir et rouge

REALISATION : Après avoir découpé les contours d’un coloriage de grenouille trouvé sur internet, et évidé le milieu du corps,

Matty l’a peinte en vert

Pendant ce temps, je collais le papier crépon bleu sur toute la surface du carton de récupération, pour ensuite poser dessus une feuille de nénuphar que j’ai dessinée

et collé dessus le papier crépon vert clair ainsi qu’une photo d’une fleur de nénuphar (trouvée sur internet). Puis une fois sèche, j’ai ajouté la peinture de la grenouille.

Avant de réaliser cette dernière étape, j’ai collé une photo de Matty à l’endroit que j’avais évidé précédemment.

Matty a ensuite collé avec mon aide, les 6 gommettes noires, et moi j’ai redessiné tous les contours de la grenouille en lui ajoutant  les yeux et la bouche

 

COMPTINE ILLUSTREE « POMME DE REINETTE ET POMME D’API »

Pomme de reinette et Pomme d’Api

Tapis, tapis rouge

Pomme de reinette et Pomme d’Api

Tapis, tapis gris

Cache ton poing derrière ton dos

Ou j’te donne un coup d’marteau.

MATERIEL UTILISE : trois feuilles cartonnées rouge, grise et violette, dessin d’une pomme en deux exemplaires, papier crépon vert et jaune, une paire de ciseaux, colle blanche, feutre noir, carte forte auto-adhésives double face

 

DESSIN AVEC DES POMPONS

Pour apprendre à Corentin (bientôt 19 mois) à coller des pompons pour réaliser un joli dessin, j’ai tout d’abord collé des pastilles adhésives un peu partout sur une feuille

et lui ai montré comment poser les pompons dessus

Rien à dire, il a très bien compris comment faire 🙂

Maintenant avec des pailles

sur lesquelles j’ai collé du papier crépon marron autour,

j’ai réalisé un arbre nu

Ensuite, j’ai collé des pastilles adhésives mais cette fois-ci Corentin a collé les pompons au fur et à mesure que je les fixais sur le dessin.

Voici terminé le joli dessin de Corentin, TRES BEAU n’est-ce-pas?

LE BONHOMME DE NEIGE EN PAPIER CREPON

MATERIEL UTILISE : papier cartonné gris, papier crépon blanc, papier mousse noir et orange, colle blanche, raphia marron, une grande allumette (vous pouvez utiliser aussi un grand pique barbecue en bois), fil chenille vert, bande de strass noir, deux yeux mobiles, une paire de ciseaux, feutre noir, pistolet à colle, 2 petites branches, papier blanc rigide

REALISATION : Après avoir dessiné sur une feuille de papier blanc et collé sur le papier cartonné gris deux ronds de grosseur différente,

et ensuite découpé avec les ciseaux des petits carrés dans le papier crépon,

j’ai déposé de la colle sur le bonhomme de neige afin que Corentin puisse les déposer dessus .

Pendant ce temps là, je préparais avec le papier mousse et le fil chenille le nez et le chapeau du bonhomme de neige que Corentin collera avec mon aide. Même chose pour la fixation des yeux mobiles et de la bouche .

Avec mon pistolet à colle, j’ai collé les branches pour représenter les bras. La grande allumette et le raphia serviront à la fabrication du balai que je poserai dans la main du bonhomme de neige.

Le papier crépon servira également à représenter des flocons de neige ainsi que le sol blanc.

LE PAPILLON SUR LA FLEUR

WP_20160331_025

MATERIEL UTILISE : coloriage d’un papillondessin d’une fleur, feutres marron et rouge, différentes couleurs de papier crépon, colle blanche, pistolet à colle, napperon en papier (merci Joëlle 😉 ) papier calque, carton ondulé vert, tuteur plastique vert, cutter

REALISATION : Pour commencer, j’ai évidé à l’aide de mon cutter les ailes du papillon ainsi que le coeur de la fleur.

WP_20160331_001

Dean a colorié le corps du papillon au feutre marron. Pendant qu’il collait des morceaux de papier crépon froissé sur les pétales, 

DSC01676

moi de mon côté je collais du papier calque sur les ailes (couleurs choisies par Dean) puis des morceaux de napperon en papier par-dessus. Par la suite, j’ai fait la même chose avec la fleur.

WP_20160331_021

Une fois le travail de Dean terminé, j’ai collé au pistolet à colle le papillon sur la fleur.

J’ai ensuite fabriqué des feuilles avec du carton ondulé vert que j’ai fixé sur un tuteur vert pour reproduire la tige.

Et voilà une jolie création pour représenter le printemps 🙂

43308

DEFI FLEURS ET NOTES DE MUSIQUE (SUITE)

Aujourd’hui nous avons reçu encore une jolie fleur de chez Gwen réalisée par Bérénice et Jeanne suite à un des défis de février proposé par Maryse (Bricole et Parlotte).

Je vous rappelle les consignes « je vous propose d’envoyer une fleur qui chante aux enfants du mois. Une fleur unique. Rose, tulipe, marguerite où autre, votre choix sera le bon! Les consignes ? Vous devez utiliser 5 couleurs et deux papiers différents, sans oublier les notes de musique bien sûr!! »

Cette petite fleur est adorable, en plus vous avez vu elle a un micro 🙂

WP_20160225_004

Et une deuxième en photo reçue par Pascale (http://ideenounou.centerblog.net/) qui est adorable également 🙂 n’est-ce-pas?

12767618_1683785375227455_1002563813_n

LA FENETRE D’AUTOMNE

FOURNITURES pour une fenêtre : gabarits fenêtre + rideaux trouvés sur internet, feuilles sèches, feuille de couleur cartonnée assez épaisse (genre chemise cartonnée), papier crépon,  papier calque couleur, colle pailletée,  2 boules de cotillon, un cure pipe, colle forte, pistolet à colle

REALISATION : Pour commencer Nicolas et Anthéa ont peint aux couleurs de l’automne le contour de la fenêtre. 

En attendant que ça sèche, ils ont collé sur une feuille cartonnée (rouge pour nous) des feuilles sèches puis l’ai fixée derrière la fenêtre.

Sur le gabarit des rideaux, j’ai collé du papier crépon en dessinant des plis avec de la colle pailletée dorée.

Sur le haut de la fenêtre, j’ai collé un cure pipe de la couleur des rideaux et à chaque bout  j’ai mis une boule de cotillon en ayant pris soin d’y faire un trou avant de la fixer avec mon pistolet à colle.

Derrière la bordure et le bas de la fenêtre, j’ai renforcé avec un morceau de carton pour permettre un meilleur maintien.

Pour finir, sur le haut de la fenêtre, les petits ont collé du papier calque de couleur pour faire apparaître un vitrage opaque.

FACULTATIF : sur la bordure de la fenêtre, vous pouvez mettre une jardinière avec des fleurs à l’intérieur.

 FENETRE DE NICOLAS 

P9260067-1.jpg

 FENETRE D’ANTHEA 

P9260065-1.jpg

fenetres016.gif